l'alternative à
moindre coûts

Header

Moderne

Les composites conquérants

« Après avoir remplacé les amalgames métalliques, seules les habitudes et le manque d’innovation technologique retardent l’hégémonie des composites sur les céramiques dans le domaine de la prothèse fixe. Toutefois, leur suprématie est attendue, programmée et inéluctable. »

Avec le développement des colles dentaires et des qualités des composites, les domaines où les composites grignotent des parts de marché sont nombreux. Les universités, les implantologues et de nombreux conférenciers recommandent de plus en plus souvent de réduire l'usage des céramiques, étant donné que leur qualité esthétique en comparaison avec celle des composites ne justifie plus d'ignorer leur inconvénients, particulièrement leur grande dureté, qui est handicapante. L'utilisation des composites entraîne souvent un changement de technique opératoire par rapport à l’ancien matériau détrôné, et c'est là que réside le principal frein à cette expansion, selon la nouvelle difficulté. Parmi les domaines où les composites sont devenus dominants, citons notamment :

Les travaux conservateurs: les amalgames ont quasi disparu et leur technique n’est plus enseignée.

La prothèse amovible: les nouvelles dents préfabriquées proposées par l'industrie sont en composites, elles remplaceront les anciens mélanges céramique et résine; dans ce cas la technique de fabrication des prothèses reste inchangée.

La prothèse fixe, unitaire: les onlays directs ou indirects en composites repoussent toujours plus loin l’indication des couronnes, avec une adaptation technique nécessaire.

La prothèse fixe, les ponts:

  • Le remplacement de la céramique par des composites sur les armatures des ponts, sutout en implantologie, est conseillé. La technique ne change que pour le laboratoire. Le changement radical de technique vient avec les ponts directs en composites, mais la grande difficulté opératoire, les approximations du poli des surfaces gingivales, l'imprévisibilité du résultat esthétique, la longueur du temps au fauteuil, etc., découragent les dentistes. Quant aux ponts Maryland (ou papillon) ils restent anecdotiques à cause des décollements tardivement diagnostiqués et suivis de caries.
  • STEGIX, quant à lui, est un procédé original permettant de réaliser rapidement et facilement des ponts dentaires esthétiques et non rigides en composites selon une technique indirecte.

"Cette innovation technique suit les recommandations des professionnels et répond aux besoins du marché consolidé des composites."

Retour à l'accueil